Cemetery theme : Monument for the family Messiaen in the churchyard of "La Chaise"

Publié le par deslilas

p1000677.jpg

Between two crosses for soldiers who died for France in 1918 the Monument for the Messiaen family in the churchyard of the village "La Chaise", especially for the son Léon who entered the Paris Beaux-Arts in 1914 and died in Serbie in 1918.
Léon Messiaen was the uncle of Olivier Messiaen, the composer,  he made this culpture "L'énergie fauchée" in 1915 and it was exposed au salon des Champs Elysées in may 1919. The original is in the Museumof Beaux-Arts in Troyes.

Entre deux croix en l'honneur de soldats décédés pour la France en 1918 le Monument funéraire de la famille Messiaen dans le cimetière autour de l'église  de "La Chaise", une plaque posée en l'honneur du fils Léon par ses condisciples des Beaux-Arts où il était entré en 1914 et qui devait mourir en 1918 en Serbie. 
Léon Messiaen est l'un des oncles de Olvier Messiaen, le compositeur. Ses grands-parents s'installèrent en Champagne à la fin du 19ème siècle, ils y exploitèrent une ferme avec leur fils Paul. Le père d'Olivier, Pierre Messiaen, professeur d'anglais épousa la poétesse Cécile Sauvage en 1907 à La Chaise, professeur d'Aglais il enseigna à l'Université d'Avignon où son fils Olivier naquit le 10 décembre 1908. 

Arbre généalogique http://nbuytaer.ifrance.com/Orgue%20Ten%20Brielen/Ten%20breilen.html

Commenter cet article

Ruth 04/10/2007 18:10

That's quite an intriguing sculpture.

Rich 04/10/2007 12:14

Again, another monument with such pathos. So many families shaped by war ... and of course wwii played such a role in Messiaen's music.